NUNKUI CRÉATION

Candice & Jean, artisans créateurs de bijoux

2 rue des Nobles - 31420 AURIGNAC - Occitanie

Tél. 06 85 64 12 29

  • Facebook - Nunkui Création
  • Pinterest - White Circle
  • Blanc Icône Instagram

L'ATELIER

Lieu d'inspiration, de création et d'exposition

C'est au cœur d'un joli village médiéval de la Haute-Garonne, à Aurignac, que l'atelier est installé.

 

Vous trouverez là tout l'univers de Candice et Jean, leur amour pour les matières et leurs associations : fils à broder, tissus, dentelles, cuirs, pierres fines, perles, laiton et autres métaux...

Les dernières collections de boucles d'oreilles, colliers et bracelets y sont exposées dans un cadre qui leur ressemble : à la fois naturel, chaleureux, épuré et authentique.

Horaires d'ouverture de l'atelier

Lundi, mardi, jeudi, vendredi : 9h30 - 12h00 | 14h30 à 18h00

Mercredi et samedi : 10h - 12h

Candice et Jean participent régulièrement à des expositions, ces horaires sont donc flexibles.

Avant votre visite, merci de les contacter pour vous assurer de leur présence à l'atelier.

Tél. 06 85 64 12 29

Nunkui, tout une légende...

Dans leurs premières années, les deux créateurs de Nunkui Création utilisaient des graines issues des forêts tropicales d’Amazonie. C’est à la suite d’une rencontre, celle d’une famille d’un village « Shuar » en Équateur et après la découverte de cette légende que Candice et Jean emprunteront ce nom et en feront l’emblème de leur marque.

Nunkui est une divinité féminine. Déesse de la végétation, elle serait la créatrice de l’Amazonie.  Voici la légende.

Il y a de nombreuses années, lorsque les Shuar ont commencé à peupler les terres orientales de l'Équateur, la jungle n'existait pas. À sa place, s'étendait une plaine parsemée de quelques herbes. L'une d'elles était l'unkuch, la seule nourriture des Shuar. Grâce à l'unkuch, les Shuar ont pu résister longtemps à l'aridité du sable et de la chaleur. Mais un jour, l'herbe a disparu. Certains accusaient Iwia et Iwianchi, des êtres diaboliques de déshabiller la terre en mangeant tout ; mais d'autres ont lutté pour trouver la nourriture convoitée comme la brave Nuse. Elle surmonta ses craintes et chercha l'unikuch parmi les endroits les plus retirés, elle marcha plusieurs jours suivant le cours de la rivière. Mais la chaleur de ces terres l’empêcha d'aller plus loin. Soudain, de façon inattendue, de petits morceaux de nourriture inconnue apparurent sur la rivière : le manioc. En les voyant, Nuse se jeta vers la rivière et les prit. Aussitôt, une femme magnifique sortie de l’eau. Nuse, effrayée, a demandé :

- « Qui êtes-vous ? »

- « Je suis Nunkui, mère de la végétation. Je sais que votre peuple vit sur une terre aride et nue. »

- « L'unkuch n'existe plus ! C'était notre nourriture et elle a disparu. S'il vous plaît, Madame, savez-vous où je peux le trouver ? Sans lui, tout mon peuple mourra. »

- « Rien ne t’arriveras, Nuse ! Tu as fait preuve de courage et pour cela, je vais vous donner, non seulement l'unkuch, mais toutes sortes de nourriture. »

En quelques secondes, devant les yeux surpris de Nuse, des vergers de branches parfumées apparurent. Nunkui continua :

- « Je vais te donner une fille prodigieuse qui a la vertu de créer l'unkuch et le yucca que tu as mangé, et la banane, et ... »

- « Merci Nunkui, merci ! »

Nunkui a disparu, et à sa place, la fille promise a émergé, l’Amazonie.

Source : http://cuentosyleyendasamazonicas.blogspot.com/2012/06/cuentos-y-leyendas-de-la-amazonia.html